Galerie 2015

  EN TEMPETE                  

   Acrylique sur toile 70x50 2015 1300€  

  L'ECUME DE L'ADIEU     

   Acrylique sur toile 70x50 2015 1300€    

  FINS EPIS                             

   Acrylique et collages sur toile 70x50 2015 1300€  

 

 

Douce brise née du fil de la terre qui vient frissonner les fins épis de rien, les fins épis de vie.

Malicieuse, tu soulèves le sable en poudreuse piquante jetée aux regards intrus.
Déchaînée, ton élan nourrit ciel et terre jusqu'aux pires tempêtes d'eau furibonde au souffle dur.

Mais toujours ta caresse revient. Elle déploie les rêves et les espoirs comme voiliers gonflés à la tendresse des cieux où ils s'animent...
... alors ta main cajole l'âme du monde jusqu'aux rires de Dieu.

Au matin, l'homme seul a gonflé ses ailes blanches
Et toutes hissées vers le ciel, elles ont enfin pris le souffle de l'aube.
Dans la caresse frémissante de leur ombre, il se sent revivre... l'humain est existence !

Il a connu de si longs mois à ramper dans la boue et ses graviers...
De si longs mois à tout supporter le nez mouché au doute et aux basses éternités.
Jour à jour, il s'épuisait en lente attente, en épreuves infirmes et en devoirs insensés.
Et puis ce matin, l'horizon brillant se dresse en appât de l'âme.
Et soudain plus rien ne le sépare de l'onde. Plus rien même pas une seconde...
Ses mains noueuses entament alors ce boléro qui lui fait oublier tous les vides de tous les jours.

Aujourd'hui son coeur bat si fort que son aimée n'y peut plus rien,
Et que même ses douloureuses larmes lui brillent aussi en diamants de liberté.
Il s'est arraché à sa belle comme nouveau né brutalement jeté à la vie
Et il file déjà vers ses princes défis frappés au blason des embruns les plus fous.
Chaque heure sera désormais ciselée d'espoir, de terreur, de violence, de victoire et de solitude.
Il vient d'échapper à tous les détails sauf à lui-même.
A tout et à nous.
Nous, nous restons sur le quai.
Nous restons avec son aimée qui depuis l'aurore porte et pour longtemps son coeur bleui en perles de larmes.

 

Exposées au Salon Nautique du GRAND PAVOIS de La ROCHELLE  du 16 au 21 septembre 2015   

Salon Les Bô Diables  Stand C-01  Hall 10   www.grand-pavois.com

http://lesbodiables.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

"Interprétation libre" de la Vierge de Vladimir :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vierge de Vladimir en campagne

Acrylique et collages 30x30 2015 260€ 

 

"Interprétations libres" de la Sainte-Face :

 

 

 

 

 

 

 

                  

   

        

  Le Fils de l'homme                                          Le Fils

 Acrylique et collages 70x50 2015 1300€                                                         Acrylique  50x20 2015 390€

 

 

Quelques étapes d'une création :

 

 

Pour la 7e édition des "PAPILLONS A CARPENTRAS", Exposition internationale et aérienne de plus de 200 toiles dans les rues de la ville.

Et voilà ce "dessin-affiche-sur-toile-tendue" exposé tout l'été 2015 à Carpentras.

Réalisé sur le thème très inspirant : "La faune et la flore, hommage à J.H. Fabre"

 

 

Voilà  donc les différentes étapes de la réalisation cette toile géante  d'un mètre cinquante sur deux mètres :

 

 

Vous le voyez l’homme qui est là ?

Oui, il est grand et a surgit à droite de la toile.

En presque transparence, il se découpe en premier plan.

Son chien d’arrêt fièrement dressé à ses pieds, il se fond dans la chaleur rouge et or de l’été.

 

L’homme fait face à la faune et à la flore.

Il la met en joue.

Il est prédateur.

Il est LE prédateur en éternelle posture de chasse que ce soit derrière le méchant loup ou le doux papillon multicolore.

Il traque la vie qui virevolte. Il traque les couleurs qui respirent.

Pour son seul plaisir, il abat à l’envie le beau du ciel et de la terre.

 

L’homme est de feu et de poudre.

Sa présence est détonation au cœur battant de la nature

L’humain se construit siècle à siècle un destin de dinosaure. Il se veut encore plus puissant que la bête colossale qui n’aura finalement légué que quelques immensités d’os et de cauchemars à dents de sabre… alors il se façonne à son tour un destin de monstre démesuré, dévastateur… Et terrifiant !

 

Mais levez les yeux vers la ligne d’horizon.

Une sombre fourmi en géante échappée, a bondit sur le fil horizontal pour inverser les rôles en toute discrétion.

Sortie du cadre processionnaire de ses compagnes, elle poursuit et affole l’hominidé rendu soudain fin misérable.

Par sa course elle signifie qu’à force de violence - sa violence à lui – il revirera bientôt jolie proie.

 

Homme ! Pose-là tes fusils et tes poisons avant de n’être plus que menace !

Homme véritable ! Ouvre ton cœur et tes bras à la vie qui te porte.

Car c’est réussi : tu as rendu Dame Nature sans défense. A présent, elle est à ta merci. Toute entière à ta merci.

De tes milliards de petites mains frénétiques et aveugles tu la tiens à la gorge. Tu vas beaucoup trop loin.

Protège-la de toi-même…

 

… buvons des yeux la beauté qui nous enfante…   

                                                                                     V.G.                                               

Toile géante numéro 39 ●

 

 

 

 

                                        www.lespapillons.org